Résumé YSB (version espagnole) VostFr [3/13]

Articles


YO SOY BEA
Résumé – Partie 3 Salut! Comment tu vas? Bien. On prend le petit déj’ maintenant? Après. Je venais te rappeler qu’on doit boucler la proposition du semestre suivant. On doit la présenter à la réunion de cont… Quoi? Quoi? J’ai des crottes dans le nez? Je n’avais jamais remarqué combien tes yeux brillent. C’est sûrement le reflet des néons. Non ce ne sont pas les reflets. Ce sont tes yeux. Hum… Pardon!… Euh… Je en voulais pas interrompre. Ok je m’en vais. Bea… Bea! Lâche moi s’il te plaît. Je reviens ok? Gonzalo! Quoi? Je le savais? Tu as couché avec elle! Je t’ai dit que non. Pour moi non plus ce n’est pas évident Alvaro. Mais je suis heureux que vous ayez appronfondi votre relation. Arrête! Alvaro, tu es un vrai salaud. Tu viens de rentrer dans mon Olympe des gens admirables. Tais toi! Coucher avec la moche… Je te dis de te taire! Tu as vu ce que tu as fait? Moi? Non moi! Et maintenant quoi? Voilà ce qui arrive quand on me mets la pression. Ne te mets pas dans cet état, je vais voir si je peux arranger ça. Qu’est ce que c’est que ça? Tu es un vrai farceuse. C’est complètement irrécupérable, regarde. Regarde. Regarde. Pas dans les cheveux hein! Non pas dans les cheveux. Qu’est ce que tu fais? Bea Bea attends. Quoi quoi quoi? Ce n’est pas bien ce qu’on fait. Oui, bien sûr. Tu es fatigué je comprends. Ce n’est pas bien de s’amuser dans la cuisine. … Alors qu’on a un lit. On fait la paix hein? Regarde moi ça. Attends attends! Arrête. (Cayetana, “fiancée” d’Alvaro) Tu as une liaison avec ta secrétaire?? Comment? Moi? Oui toi! Tu me fais pitié. Faire ça en plen milieu de la rue comme des adolescents. Ce n’est pas ce qui paraît. Ah non? Bien sûr que non. Maintenant je comprends la pathétique déclaration d’amour au spectacle de Magon. “Alvaro aguilar est l’homme avec lequel je veux passer le reste de ma vie” Vous étiez déjà ensemble non? Bien sûr que non. Jure le moi. Jure moi!! Jure le moi!!! Alvaro, jure le moi. Je te le jure. Bea! Si tu m’aimais aurais tu hésité à dire à tout le monde ce que tu ressens pour moi? Mais tu me caches et tu me nies comm si j’étais une écharde au pied. Bien sûr que je t’aime. Tout ce que je peux ressentir pour toi maintenant c’est de la haine. Ecoute… Tes yeux me disent le contraire. Je te déteste. Je te déteste! Je te déteste!! Je te déteste, je te déteste, je te déteste! Bea!! Tu me détestes? Comment je pourrais te détester si je t’aime tellement que ça me fait mal? Je suis désolé. Bonjour. Je pense qu’on ferait mieus d’y aller. Je n’ai pas envie de voir ta mère apparaître. Mais personne n’entre ici Bea. En plus on pourrait rester vivre ici. On sortirait un jour sur deux histoire ne pas mourir de faim. C’est très romantique. Mais on ne peut pas vivre en dehors du monde. Il y a des choses… à l’extérieur… Et tu le sais. Mais ce qu’il y a dehors n’a pas de valeur. Pourquoi nous mêler à ces gens? Bea, je me sens capable de faire n’importe quoi avec toi. de… de m’acheter ce bateau. Et quitter tout le monde. Toi et moi, ensemble. Tu es en train de me dire que tu veux être avec moi? Qu’est ce que ce serait d’autre? Bea, Ensemble. Chaque heure, chaque minute, chaque seconde du reste de notre vie. (Ce sont des toilettes mixtes) Après avoir nier Bea 3 fois devant tout le monde, tu arrives encore à coucher avec elle! Je n’en croyais pas mes yeux. Mais tu la connais, elle est… très compréhensive. Tu devrais voir tes yeux quand tu parles d’elle. Arrête! Je te rappelle que tu dois garder ton coeur en place et la tête froide. Parce que nous devons continuer à utiliser Bea. Elle est indispensable pour sauver Bulevar 21. Je le sais Gonzalo. je ne suis qu’un simple acteur qui joue un personnage amoureux pour garder Bea contente et qu’on ne se retrouve pas dans le pétrin. J’ai une des envies que tout ça se termine. Tout ça c’est une grande farce. Ca le coûte de plus en plus de la garder chez moi. La voir chaque matin dans mon lit est un supplice. Je ne peux pas continuer à feindre un amour que je ne ressens pas Gonzalo. Je dois la sortir de ma vie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *